Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESWORLD PEACE INITIATIVE ANTENNE GUINEE A LA BLUEZONE DE KALOUM

WORLD PEACE INITIATIVE ANTENNE GUINEE A LA BLUEZONE DE KALOUM

Cet après midi, l’ONG WORLD PEACE INITIATIVE ANTENNE GUINEE a célébré les journées de la paix intérieure, à la Bluezone de kaloum en présence du Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique, Monsieur Siaka BARRY, de Madame Domani DORE, ancienne ministre Coordinatrice de l’ONG héroïne des temps modernes, de Monsieur Philipe HOUINSOU Coordinateur Afrique de l’ouest du projet Peace Revolution et des représentants d’ONG et associations de Conakry.

Placé sous le thème « les jeunes de Guinée au service de la paix, nos actions comptent », le président de l’antenne Guinée, Monsieur Amadou Tidiane Bah a d’abord présenté les activités et les objectifs que la structure s’est assignée. il a ensuite mis en relief les mentions spéciales qu’ils ont accordé au Ministre NAITE et à l’Honorable Habib BALDE qui du reste, sont portés en exemple pour l’engagement qu’ils font montre pour l’épanouissement de la jeunesse guinéenne.

Monsieur Siaka BARRY pour sa part, a hautement apprécié le thème dont il a eu le plaisir d’axer son intervention notamment «  une jeunesse épanouie au service de la paix ».En effet, cette tribune a été pour lui, une occasion opportune de dissocier la paix territoriale et la paix intérieure. Il a renchéri que le développement est un facteur de stabilité sociale et de progrès social d’où par conséquent la clé de la paix sociale se trouve dans les mains des jeunes et cela passe par la formation.

Aux yeux du Ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, les jeunes sont les artisans de leur propre épanouissement. Ils doivent absolument avoir conscience de leurs conditions d’existence pour arriver à quelque chose de positif.

Quant à Madame Domani DORE, coordinatrice de l’ONG héroïne des temps modernes sur le thème «  rôle des ONG et associations dans la préservation de la paix », a souligné qu’une ONG ou association ne se crée pas au hasard, ce sont des chaines de solidarités qui doivent cultiver des valeurs et en être le reflet.

Dans le même ordre d’idée, l’ancienne ministre a invité les représentants des ONG d’avoir la responsabilité d’amener les gens à croire en la cause qu’ils défendent. Etant entendu que toute réussite est relative, le plus important c’est de vivre ses rêves. Pour toute option il faut de la détermination car rien ne tombe du ciel.

Au bout du compte, les jeunes doivent garder les valeurs qui favorisent leur épanouissement et la meilleure façon pour un jeune d’être utile à sa nation c’est aussi de se sentir concerné par tout ce qui le touche.

A noter que d’autres activités sont prévues pour la journée de demain, notamment la formation en méditation à l’université de Simbaya.

DSC04015pb1pb2Peace Build