Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESUNIVERSITE SONFONIA : Le ministre de la Jeunesse face aux bénéficiaires du programme YALI GUINEE

UNIVERSITE SONFONIA : Le ministre de la Jeunesse face aux bénéficiaires du programme YALI GUINEE

IMG_2289

L’ONG Organisation pour le Changement Positif (OCP), ayant pour objectif la promotion de la paix par l’éducation et le développement durable, en partenariat avec les ministères de la jeunesse, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la formation professionnelle et de l’emploi, de la fonction publique, l’ambassade des États-Unis, la Banque Mondiale,  a lancé ce Samedi 24 Février 2018 la deuxième session du programme YALI GUINÉE.

Inspiré du programme de Jeunes Leaders Africains du Président Obama, le projet YALI Guinée vise à sélectionner, lors d’une compétition nationale, des jeunes diplômés universitaires ayant des parcours académiques exceptionnels en vue de les encadrer avec des techniques et attitudes indispensables à leur insertion dans le monde professionnel. www.yaliguinee.org

En sa qualité d’entrepreneur et président d’honneur de la session, le ministre de la jeunesse M.Moustapha NAITE a eu des échanges avec les étudiants présents à la cérémonie sur notamment, les opportunités d’emploi en Guinée. Au nombre des pistes énumérées par M. NAITE, on pouvait noter : l’élaboration d’un programme national d’insertion socioéconomique des jeunes avec un financement obtenu à hauteur de 65 millions d’euros, le financement des micros projets des jeunes avec le programme VIVRE DE SON ENTREPRISE (VISE), le projet DEMARRAGE, l’octroi des bourses aux jeunes entrepreneurs guinéens, l’octroi des stages aux étudiants ,etc… (www.facebook.com/MoustaphaNaite)

La particularité de ce projet, est qu’il aidera les jeunes sélectionnés avec de la formation, du réseautage, des stages, du mentorat et de l’incubation, d’augmenter leurs chances de réussite sur le marché du travail ou dans leur aventure entrepreneuriale. (https://www.facebook.com/ChangeGuinea/)

A noter que pour la première session, le projet a formé une trentaine de jeunes, réalisé 18 activités Communautaires, ainsi que des visites d’orientation et de Conseil dans certaines institutions (Présidence de la République, les Ministères des Travaux Publics, des Mines, du Budget, Banque Mondiale, APIP, BOCEJ).