Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESSOIREE LEADERSHIP JEUNE (SLJ) : LE MESSAGE DU MINISTRE NAITE AUX JEUNES

SOIREE LEADERSHIP JEUNE (SLJ) : LE MESSAGE DU MINISTRE NAITE AUX JEUNES

IMG_0480

Pour sa deuxième édition, la structure de NORD SUD COMMUNICATION a tenu à l’hôtel NOOM de Conakry, une soirée de rencontre, d’échanges, d’orientation et de présentations de jeunes entrepreneurs modèles.

Sous le thème : COMMENT MONTER SON BUSSINESS ? L’AUDACE D’ENTREPRNEDRE, elle a connu la participation remarquable du Ministre de la jeunesse M. Moustapha NAITE accompagné de Madame Aminata KOUUATE, Direct

rice nationale de l’Insertion Socioéconomiques des Jeunes.

A la suite des interventions des jeunes entrepreneurs modèles et des débats, le Ministre de la jeunesse en véritable conseillé est revenu sur les différents chantiers entrepris pour encourager le climat des affaires, l’employabilité avant de demander aux jeunes de redoubler d’efforts pour être plus compétitifs sur le marché de l’emploi. Voici son message transcris pour vous, par notre cellule de communication.

LISEZ…..

« Si l’on veut entendre ou faire quoi que ça soit, il faut d’abord aimer son pays. Je le dis parce que c’est fondamental et que pour pouvoir avancer, faire des prouesses ou s’attendre à des résultats positifs, il faut une fois encore que vous ayez confiance en votre patrie avec amour et sincérité.

Moi je m’interroge souvent quand les jeunes disent : il n’ya pas d’opportunités, pas d’emplois. Mais quand je regarde par exemple cet hôtel ou nous sommes, qui est un investissement privé avec 40 à 50 millions investis, le plus souvent par des étrangers, je me dis que nous devons changer de lecture. C’est dire que eux ils ont eu confiance en notre pays, il faut donc changer de stratégie jeunes de Guinée en acceptant de voir plus positif et enfin savoir que la Guinée est une terre d’avenir, une terre ou le progrès est en marche, une terre ou nous guinéens devons savoir que ce pays n’attendra personne que nous même.

Je m’en vais vous dire que tous les opérateurs qui réussissent aujourd’hui sont protégés par l’Etat. Prenez GUICOPRESS, SONNOCO, GBM, etc….ils sont tous protégés et soutenu par l’Etat. Si le pays n’était pas stable, le climat d’affaire pas assainis, ces entreprises ne seraient pas ou elles sont.

Au-delà de toute cette série de reformes entrepris par le Professeur Alpha CONDE et son gouvernement, il faut se remettre aussi en cause. Comment voulez-vous que l’on puisse être compétitif, si on ne peut pas aligner une phrase complète ? Là il sera difficile. Et si on ne rentre pas dans un débat de vérité, nous resterons ici à se dénoncer et oublier l’essentiel. Beaucoup pense aujourd’hui que seul celui qui a fait les grandes universités occidentales, est appelé à réussir, ce n’est pas vrai. Je connais des jeunes qui ont fait les universités Gamal Abdel Nasser et General lansana CONTE qui n’ont connu que la Guinée, mais très bien formés et qui savent s’exprimer dans un contexte simple et précis. Alors, je dis vivement un débat de vérité. Nous allons beau accuser l’Etat, mais il faut de fois se remettre en cause jeunes de Guinée.

La clé de toute réussite reste naturellement la formation. La chance que nous avons maintenant que nos ainés n’ont pas eu, c’est l’accès aux technologies de l’information. Elles permettent de se former et d’être à la hauteur de n’importe qu’elle compétition. Formons nous, formons, formons nous…

Les bases d’un développement sont en train d’être posées par le chef de l’Etat, mais à côté il faut que l’on s’applique une certaine rigueur, cela nous évitera des critiques négatives sans fondement.

Alors le challenge ici pour vous les jeunes est de se dire que je vais me former, je ne vais pas baisser les bras, la vie est une compétition. Vous savez autant que moi que les moins de 35 ans constituent plus de 70% de la population et le poids démographique ne fera qu’augmenter. Si vous n’êtes pas compétitifs, il sera très très difficile de répondre à la concurrence du marché de l’emploi.

Alors, je vous en prie chers jeunes, ayez confiance en votre pays, à vos gouvernants, en l’avenir de ce pays tant convoité. Ne soyez pas ce jeune qui prône le négativisme, toujours en train de se dire que ce pays n’ira nulle part, parce que derrière c’est tous dans l’action que nous ferons bouger cette nation.

Donc jeunes gens, vous avez un avenir formidable, un pays formidable. Toutes les actions menées par le Président et son gouvernement vous permettront de bien vivre en vous créant toutes les opportunités possibles.

Je ne saurais terminer sans vous dire que le Président Alpha CONDE comme vous le savez, fait de vous sa priorité et cela est une chance qu’il ne faut pas laissé passer.

Je vous remercie »