Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESRENCONTRE ENTRE GOUVERNEMENT ET PARTENAIRES POUR LE COMITE DE PILOTAGE DU PROJET DE RENFORCEMENT DE LA GOUVERNANCE DES MIGRATIONS ET D’APPUI A LA REINTEGRATION DURABLE DES MIGRANTS EN GUINEE

RENCONTRE ENTRE GOUVERNEMENT ET PARTENAIRES POUR LE COMITE DE PILOTAGE DU PROJET DE RENFORCEMENT DE LA GOUVERNANCE DES MIGRATIONS ET D’APPUI A LA REINTEGRATION DURABLE DES MIGRANTS EN GUINEE

IMG_8198

 En présence du Ministre de la Jeunesse et de ses homologues de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger ainsi que du Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Guinée, l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) a tenu ce matin 7 juillet 2017 à l’hôtel Riviera Royal, une rencontre sur la présentation de son programme de lutte contre la migration irrégulière et l’appui à la réintégration des migrants.

 L’objectif de cette rencontre qui regroupait l’ensemble des parties intervenant dans ce domaine, est d’échanger sur l’approche de l’OIM ainsi que sur sa stratégie de communication élaborée.

 Après le discours d’ouverture du Ministre en charge de l’Administration du Territoire Général Bourema CONDE et la présentation dudit programme par le responsable du projet au sein de l’OIM, le Ministre de la Jeunesse Moustapha NAITE a dans son intervention relevé certains aspects qui selon lui méritent plus de réflexion. « Je pense qu’il faut faire extrêmement attention en terme d’impact sur certaines mesures prises notamment sur les annonces liées aux aides destinées aux migrants retournés. Je crois que pour nous, le message doit être celui de décourager et de freiner le fléau. Je suggère donc que le plan de communication soit revu pour l’adapter aux besoins. Je crois que l’accent doit être mis sur la prévention des départs et l’appui aux initiatives socioéconomiques ».

 Dans le cadre des retours volontaires, le Ministre de la Jeunesse a indiqué que depuis un certain temps, son Département est en train de travailler sur le maintien des jeunes. Il y a donc, ajoute-ti-l, la nécessité de faire une communication de résultat et d’encouragement en se basant sur les appuis que les partenaires peuvent apporter aux jeunes d’ici, cela éviterait cette situation malheureuse que nous vivions aujourd’hui. ».

 La Représentante de l’OIM en Guinée a dans son intervention noté avec satisfaction les remarques du Ministre Moustapha NAITE et expliqué que certaines affiches prévues tiennent respect des droits d’images. Elle a affirmé que la communication se basera sur non seulement les migrants mais aussi les potentiels migrants qui constituent l’autre partie qu’il ne faut pas oublier. « Il faut donc souligner que l’idée est de toucher la jeunesse Guinéenne dans toutes ses composantes et pour cela nous saurons utiliser vos recommandations » estime-t-elle.

 Il faut rappeler que ce programme s’inscrit dans un programme financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne destiné à l’Afrique.