Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESPRISE DE CONTACT ENTRE LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’AGETIPE ET LES JEUNES IMPLIQUES DANS LE CONTRÔLE DE LA PROPRETÉ DE LA VILLE DE CONAKRY

PRISE DE CONTACT ENTRE LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’AGETIPE ET LES JEUNES IMPLIQUES DANS LE CONTRÔLE DE LA PROPRETÉ DE LA VILLE DE CONAKRY

Il vous souviendra que Mr le Ministre en charge de la jeunesse avait procédé en mars dernier, au lancement officiel du projet d’implication des jeunes dans le contrôle de la propreté et de la sensibilisation des populations de la ville de Conakry.

Dans le cadre du suivi de ce projet, le Directeur Général de l’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE) Mr Mohamed Lamine TOURE, a rencontré ce mardi 19 avril 2016, les jeunes impliqués dans cette campagne d’assainissement en présence des différents Chefs de quartiers. C’est la salle de conférence de la mairie de Kaloum qui a abrité cette rencontre.

L’objet de cette prise de contact est de s’enquérir non seulement de l’état d’avancement du projet mais surtout de procéder au payement de la première tranche du montant qui leur est dû.

Après avoir salué le courage et l’engagement de ces jeunes, le Directeur de l’Agence a fait savoir que ce sont 250 jeunes qui sont impliqués dans cette phase pilote dont l’objectif est de faire en sorte que les dépôts d’ordures se fassent dans l’ordre, la discipline et aux heures indiquées.

Il a également félicité les chefs de quartiers de la commune de Kaloum pour leur implication effective dans la mise en œuvre de cette initiative gouvernementale, qui vise à débarrasser notre capitale des ordures et d’améliorer l’employabilité des jeunes.

Pour terminer, le Chef de la structure a invité les jeunes au respect des clauses du contrat afin de permettre à d’autres de bénéficier de cette initiative interministérielle.

Selon les Chefs de quartiers, ce projet d’assainissement a suscité beaucoup d’engouements au sein de la population qui se réjouit des efforts fournis par les jeunes sur le terrain.

Ils ont tous sollicité la continuation de l’action afin de permettre aux jeunes de poursuivre cette activité génératrice de revenus.

Art4Art3Art1Art2