Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilMISSION ET ORGANISATION

MISSION ET ORGANISATION

Le Ministère de la Jeunesse a pour mission, la conception, l’élaboration, la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de jeunesse et de promotion de l’emploi des jeunes. A ce titre, il est particulièrement chargé :

  • De concevoir, d’élaborer  et de suivre l’application des textes législatifs et réglementaires en  matière de jeunesse et d’emploi des jeunes en relation avec les Ministères partenaires;
  • De mettre en place un cadre institutionnel et réglementaire favorisant notamment  le développement des activités de jeunesse et d’emploi des jeunes ;
  • De concevoir et d’élaborer des programmes de communication, d’information et de sensibilisation en faveur des  jeunes et de leurs organisations ;
  • De Concevoir et de mettre en place un outil de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion des informations relatives aux jeunes ;
  • De promouvoir la citoyenneté des jeunes et de créer les meilleures conditions de leur participation au développement socio économique du pays ;
  • D’inciter et d’appuyer la création et la promotion des associations, groupements et coopératives de jeunes;
  • D’assurer la tutelle des maisons des jeunes et autres domaines attribués au Département de la jeunesse ;
  • D’encourager la participation des associations de jeunesse, des organisations socio-éducatives, socioprofessionnelles aux rencontres nationales, africaines et internationales ;
  • D’assurer la promotion du volontariat Jeunesse ;
  • D’organiser la formation et le perfectionnement du personnel d’encadrement, d’intervention et d’animation dans les domaines de la jeunesse et de l’emploi des jeunes ;
  • De promouvoir et de développer la coopération et le partenariat bi et multilatéral dans le domaine de la jeunesse et de l’emploi des jeunes ;
  • De s’assurer d’une représentation de qualité des associations et organisations de jeunesse dans les rencontres africaines et internationales ;
  • De promouvoir le genre et l’équité dans les activités de jeunesse et d’emploi des jeunes ;
  • De veiller au développement du partenariat pour la promotion de l’emploi des jeunes et des activités socio éducatives ;
  • De participer à la mobilisation des ressources en vue du développement et de l’insertion socio-économiques des jeunes  ainsi que des activités  socio-éducatives ;
  • De participer aux négociations et de veiller à l’application des conventions, accords, protocoles, traités régionaux et internationaux liant la Guinée à ses partenaires en matière de jeunesse et d’emploi des jeunes

Une mission résolument au service de la jeunesse

Le Ministère de la Jeunesse a pour principale mission d’offrir à la Guinée un cadre politique cohérent et opérationnel pour l’épanouissement des jeunesse de faciliter le processus de sa mise en œuvre et la mobilisation des ressources, de favoriser une plus grande participation des secteurs public et privé ainsi que la promotion et le développement de l’emploi jeune, de l’entrepreneuriat jeune, des activités socioéducatives, sportives culturelles et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Autour de cette mission fondamentale, le Ministère de la Jeunesse entend organiser son administration et optimiser l’emploi de ses ressources humaines et techniques en vue de réaliser la vision définie par les différentes parties prenantes des actions orientées vers les jeunes.

Quatre valeurs fondamentales …

La Solidarité :

Solidaires, les jeunes de la Guinée entendent développer des comportements et pratiques qui valorisent l’appartenance à une même communauté de vie et de destin. S’appuyant sur des traditions ancestrales d’entraide, ils entendent manifester leur soutien agissant à tous les jeunes en situation de difficulté ou de détresse, quel que soient leurs origines sociales, ethniques ou régionales.

Cette solidarité s’exprime également en direction des jeunes des autres pays de la sous-région et de l’Afrique à qui les jeunes de la Guinée tendent une main fraternelle pour que cette catégorie de la population s’engage de manière effective dans le développement de son pays et de son continent.

Conscients que nous vivons dans un seul monde, les jeunes de la Guinée prêtent une oreille attentive aux aspirations des jeunes dans tous les pays du monde.

 

L’Equité :

Tous les jeunes doivent être égaux dans la jouissance de leurs droits tels que stipulés dans les documents fondamentaux que sont la Charte de la Jeunesse de l’Union Africaine et la Politique pour la Jeunesse de la CEDEAO. Ils sont également conscients de leurs devoirs dans  le développement social, économique et culturel de leur pays. Dans cette perspective, ils accordent une attention toute particulière à la prise en compte de relations équitables en leur sein et au sein de la société guinéenne.

Dans ce souci, ils entendent promouvoir des relations équilibrées entre jeunes filles et jeunes hommes qui contribuent à ce que la femme joue tout son rôle dans la société et accède aux espaces d’échanges, de rencontres et de prise de décision. Ils combattent, dans ce sens, tous les stéréotypes et les pratiques discriminatoires et dégradantes auxquels sont souvent confrontés les filles et les femmes.
Ils insistent sur l’égalité de traitement et d’opportunités pour tous les jeunes, tant les femmes que les hommes.

La Tolérance :

Vivant dans un monde marqué par les tensions et les conflits, les jeunes s’engagent à promouvoir la tolérance entre les jeunes, d’une part, et entre les jeunes et les autres couches de la société d’autre part. Ils sont conscients que la tolérance constitue la base fondamentale d’une communauté vivant dans la paix et la sérénité. Loin de toute invective fondée sur des considérations discriminatoires, ils entendent promouvoir les idéaux de communauté de vie et de paix et accordent une attention particulière aux échanges et relations avec les jeunes issus des pays environnants.

La Probité morale :

Pendant de très nombreuses années, l’absence de politique cohérente, le délaissement de la jeunesse, le manque de perspectives professionnelles et économiques, ont progressivement installé un climat délétère au sein des jeunes marqué par la débrouillardise et la recherche de gains faciles.  Cela a conduit à des pratiques nocives que les jeunes de la Guinée veulent éradiquer. Dans ce sens, ils mettent en avant la valeur de l’honnêteté qui doit caractériser l’attitude et le comportement des jeunes dans leur vie quotidienne. Il s’agit de valoriser les notions de désintéressement, d’engagement volontaire et de bonne gestion des structures associatives qu’ils sont amenés à animer.

Et six (6) principes directeurs.

La Participation :

Les jeunes veulent contribuer au développement de leur pays et s’épanouir intellectuellement et physiquement dans ce cadre. Ils entendent dans cette perspective  agir de manière effective dans tous les actes significatifs de la société guinéenne. Ils veulent être les principaux acteurs de leur propre développement dans une société réconciliée avec elle-même, être les vecteurs d’une citoyenneté active. Dans cette perspective, ils participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques, la prise de décision, le leadership et le développement local et national. Ils développent des initiatives pour l’accès à tous les services tels que l’éducation, la formation, l’apprentissage tout au long de la vie, l’emploi, le logement, les services juridiques, les soins de santé et les loisirs.

La Responsabilité :

Les jeunes doivent être capables d’assumer leurs propres actes, de tenir leurs engagements, de partager leurs préoccupations et d’achever ce qu’ils entreprennent.

La notion de responsabilité signifie qu’ils assument en pleine conscience leurs droits et devoirs et en sont comptables et redevables devant la société. Le fait d’être jeune ne confère pas un statut à part dans la société guinéenne. Les jeunes sont dans un jeu de relations intergénérationnelles avec les autres couches de la société. Tout en ayant des besoins spécifiques, ils participent à la vie sociétale sous des formes et des modalités qui leur sont propres mais qui ne sont pas antagoniques avec les autres formes d’organisation sociales. La responsabilité s’exerce dans un cadre commun et partagé, faite de consensus et de recherche de la vérité, loin de toute considération partisane.

Le Respect de la diversité :

La Guinée est un pays marqué par sa diversité régionale, ethnique, culturelle et politique. Les jeunes s’appuient sur cette richesse afin de promouvoir toutes les initiatives et pratiques qui concourent au respect de cette diversité. La diversité de genre, la protection contre les pratiques traditionnelles et actuelles nuisibles, la situation des jeunes présentant des besoins spécifiques sont autant de manifestations des différences que les jeunes prennent en compte dans leurs activités quotidiennes. Ils militent pour la protection contre toute forme d’abus, de coercition, de violence, d’exploitation, d’humiliation et de discrimination. Ainsi, ils contribuent à la promotion d’un style de vie et un comportement positif chez les jeunes hommes et femmes. Ils défendent la dignité humaine et le respect des adultes et des autres jeunes, les valeurs familiales et communautaires solides ainsi que le bien être de la communauté.

Le Fairplay :

Principe cardinal du sport, le fairplay s’attache à la promotion d’un comportement exemplaire marqué par le respect de l’adversaire, du partenaire et  des règles du jeu.  Il implique le refus de toutes formes de violence et de tricherie au profit de la loyauté, non seulement dans le sport, mais également dans les autres actes de la vie. Traduit dans les pratiques courantes, il est au cœur de l’éthique de l’effort et du code des sportifs.

La générosité, l’exemplarité et la tolérance sont des comportements qui se rattachent au fairplay. Au-delà du sport et des sportifs, ce principe du « vivre et agir ensemble » doit guider la jeunesse dans ses actions quotidiennes et notamment dans les manifestations à caractère sportif.

La Transparence :

Elle signifie la visibilité et la lisibilité des actes et pratiques dans lesquels s’engagent les jeunes. Les initiatives qu’ils  développent, les organisations et associations dans lesquelles ils agissent doivent être caractérisées par un souci de diffuser les informations nécessaires et utiles à la bonne compréhension de leurs actions et évolutions. Dans la perspective d’un développement des secteurs de la jeunesse et des sports, les jeunes sont amenés à conduire des projets et activités bénéficiaires des ressources de la nation. Ils s’engagent à gérer ces ressources en toute transparence dans le respect des valeurs et principes d’honnêteté et de responsabilité.  

La quête de l’Excellence :

L’esprit de dépassement et la recherche de la meilleure performance sans tricherie sont l’inspiration de la quête de l’excellence que les jeunes et les sportifs doivent intégrer dans leurs comportements quotidiens. Cette quête de l’excellence s’applique à tous les niveaux et à toutes les activités menées par les jeunes et les sportifs. Aller toujours plus loin et plus haut, sans tricherie et dans le respect de l’autre et du cadre dans lequel on évolue.

La quête de l’excellence est la base d’une émulation saine, d’une compétition positive dans laquelle on cherche à se dépasser, à donner le meilleur de soi-même.

Ces principes et valeurs vont contribuer à la réalisation de la vision sectorielle ainsi définie pour l’horizon 2020.

ORGANISATION

Pour accomplir sa mission, le Ministère de la Jeunesse  comprend :

  • Un Cabinet ;
  • Un Secrétariat Général ;
  • Des Directions Nationales ;
  • Des Services d’appui ;
  • Des Etablissements Publics ;
  • Un service rattaché ;
  • Des Services Déconcentrés ;
  • Des Organes Consultatifs ;
  • Des Programmes et Projets  Publics.