Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESMinistères de la Jeunesse et Sports : Moustapha Naité et Domani Doré aux commandes

Ministères de la Jeunesse et Sports : Moustapha Naité et Domani Doré aux commandes

Les nouveaux Ministres Moustapha NAITE de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes et Domani DORE des Sports ont pris fonction ce jeudi à Conakry.

Présidée par le Secrétaire général du Gouvernement, Sékou Kissi Camara, cette cérémonie de prise de fonction s’est déroulée dans les locaux du département de la Jeunesse et des Sports en présence de plusieurs personnalités et autres invités.

D’entrée, l’honneur est revenu au ministre sortant (Sanoussi Bantama Sow) désormais Ministre des Guinéens de l’Étranger de remercier et féliciter le président Alpha Condé pour la confiance placée en lui et qui lui a permis de diriger le département de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et des Sports. Il a en outre exhorté ses prédécesseurs d’œuvrer dans le sens de la continuation afin de mériter la confiance du Chef de l’Etat.

Parlant de son bilan à la tête de ce département, le ministre SOW a, entre autres cités le démarrage de la construction de seize maisons des jeunes à travers tout le pays, des actions pour favoriser l’insertion des jeunes, la subvention accordée aux différentes fédérations sportives et le dépôt de la candidature guinéenne pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) 2019 ou 2021.

Prenant la parole, Mme Keita Domani DORE, ministre des Sports, s’est attelée à faire comprendre à l’assistance qu’elle va s’impliquer afin que toutes les disciplines sportives soient prises en compte. Elle a par ailleurs loué le travail abattu par son prédécesseur avant d’indiquer qu’elle compte sur les conseils et appui de ses collaborateurs pour mener à bien sa mission qui est, selon elle, délicate.

Poursuivant son intervention, elle reconnait que le chemin est ‘’ parsemé d’épines ‘’. Mais qu’elle compte les traverser pour atteindre ses objectifs.

« Notre gouvernement étant un gouvernement de mission, les efforts que nous allons déployer porteront en priorité sur le court et moyen termes. Toutes les disciplines sportives pratiquées en Guinée et celles à promouvoir seront traitées sur le même pied d’égalité, les performances faisant la différence. Les infrastructures sportives et la qualification des ressources humaines ne seront pas en reste », a-t-elle ajouté.

De son côté, le ministre entrant de la Jeunesse, Moustapha NAITE, dans un discours accompagné de hourras, a affiché ses ambitions tout en déclarant qu’en Guinée 65% des populations sont jeunes et qu’on ne peut pas les ignorer.

‘’ Le projet de société du Pr Alpha CONDE accorde une place importante à la jeunesse. Mais cette dernière en majorité est pauvre. La pauvreté demeure un terreau fertile pour la violence. les jeunes veulent travailler, mais ne trouvent pas d’appui financier. Je veux faire l’éloge des étudiants et élèves qui travaillent dans des conditions difficiles. Ils se battent comme des lions pour lutter contre la pauvreté ‘’, dira t-il. Pour lui, près de 300 mille jeunes sortent du système scolaire, sans aucun débouché.

« Le maintien d’un ministère en charge de l’emploi des Jeunes est l’expression d’une attention soutenue et d’une volonté encore une fois affirmée du Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé d’accorder la place centrale aux jeunes dans son projet de société. La question de l’emploi des jeunes guinéens est complexe. Ils sont près de 300.000 qui, chaque année, sortent du système scolaire sans aucune qualification et qui se retrouvent sur le marché concurrentiel de l’emploi. Nous sommes persuadés que l’avenir de ce pays passera par le développement de l’agriculture et par l’implication de la jeunesse. Notre rôle sera de mobiliser toutes ces initiatives et de leur conférer une cohérence et une efficacité indispensables pour l’émergence d’une jeunesse active citoyenne, consciencieuse des enjeux et connectée à la marche du monde d’aujourd’hui », a expliqué Naïté.

‘’ Nous sommes persuadés que l’avenir de ce pays passe par l’agriculture qui est un secteur de pourvoyeur d’emploi. Un véritable politique d’emploi avec le secteur privé constitue le levier que nous allons exploiter pour la croissance ‘’, conclut-il.

A signaler que cette passation de témoin s’est déroulée dans une atmosphère conviviale. Les jeunes artistes de Kaloum et la jeunes d’autres communes la jeunesse de Conakry étaient fortement mobilisés pour la circonstance.