Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE PROJET UN TAILLEUR, UNE MACHINE DEVENU UNE RÉALITÉ

LE PROJET UN TAILLEUR, UNE MACHINE DEVENU UNE RÉALITÉ

La problématique de l’autonomisation des jeunes est une préoccupation majeure de la lettre de mission du Ministère de la Jeunesse. Dans l’optique de mise en œuvre d’une politique de soutien à l’entreprenariat jeune, le Ministère de la Jeunesse a initié un projet pilote d’apprentissage et d’Incubation des Métiers de la Confection aux jeunes dénommé « Un tailleur, une machine », en partenariat avec SALL Industrie.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet novateur et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes, le Directeur Général Adjoint du Fonds Monétaire International « FMI » Mr Mitsihiro Furusawa a visité ce vendredi 16 septembre 2016,  les chantiers de réalisation de cette initiative Présidentielle en compagnie de Mr le Ministre de la Jeunesse.

L’objectif de ce projet est d’offrir, à travers la création d’un Centre dédié à la formation, au renforcement de capacités et à l’accompagnement, les conditions nécessaires pour une autonomisation des jeunes déscolarisés et ayant déjà des notions de base dans les métiers de la confection et ne pouvant se permettre d’aller vers la création d’une très petite entreprise génératrice de revenus.

C’est un projet mis en œuvre en partenariat avec SALL Industries Sénégal et le Groupement des Stylistes, Modélistes et Créateurs de Guinée.

Dans son intervention, le Président Directeur Général de ‘’SALL Industrie Sénégal’’ Mr Mamadou SALL a salué l’engagement des autorités du Ministère de la jeunesse depuis l’annonce de ce projet à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la Jeunesse, le 12 août dernier.

L’entrepreneur sénégalais a réaffirmé l’engagement de sa structure à accompagner le Ministère de la Jeunesse afin de booster l’employabilité de la couche juvénile à travers la valorisation de l’artisanat guinéen.

Pour le Ministre NAITE, cet espace ouvert dans l’enceinte de la Maison des Jeunes de Taouyah va accueillir des cohortes de 100 jeunes filles et garçons déscolarisés et non qualifiés qui ont déjà des notions dans la couture. Il a fait savoir que cette action s’inscrit dans la vision de Mr le Président de la République, Professeur Alpha CONDE, qui s’est exprimé en ces termes : « consommons ce que nous produisons et produisons ce que nous consommons ».

Dans la même lancée, il a souligné que chaque promotion de 100 jeunes sera accueillie, formée aux techniques modernes de la confection  avec un plateau pédagogique assuré par des professionnels pendant une période de 4 mois ; renforcement de capacités à l’issue duquel, une machine à coudre de nouvelle génération, outil indispensable, leur sera remise sous forme de prêt d’amorçage pour leur jeune entreprise de couture.

Poursuivant, le Chef de Département a indiqué que l’intérêt d’un pareil projet va au-delà des seuls métiers de la confection et impactera des domaines variés de la vie sociale, économique de la Guinée, avec un engouement populaire certain, une contribution importante à la création d’emplois et de richesse ainsi qu’une professionnalisation des artisans du secteur informel évoluant dans le métier.

A terme, précise le Ministre de la Jeunesse, il est prévu la mise en place de plusieurs centres d’incubation aux métiers de la confection dans toutes les régions naturelles du pays.

Art2Art1Art3Art4