Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE MINISTRE NAITE, INVITE DE MARQUE DE L’HOMME D’AFFAIRE NIGERIAN TONY ELUMELU.

LE MINISTRE NAITE, INVITE DE MARQUE DE L’HOMME D’AFFAIRE NIGERIAN TONY ELUMELU.

Accompagnement de mille entrepreneurs africains, les noms des mille entrepreneurs africains soutenus cette année par le milliardaire nigérian Tony Elumelu ont été révélés ce 23 mars. L’initiative est panafricaine, mais les lauréats francophones sont moins d’une centaine.

La fondation Tony Elumelu a publié lundi 23 mars les noms des mille premiers entrepreneurs sélectionnés pour son programme annuel d’entrepreneuriat africain 2016. Lancé en décembre 2014, le Tony Elumu Foundation Entrepreneurship program consacre 100 millions de dollars sur dix ans pour financer et accompagner 10 000 start-up africaines. Le Nigérian Tony Elumelu, 26e fortune africaine et qui doit son succès au secteur bancaire, espère ainsi « soutenir la transformation économique et sociale de l’Afrique et intensifier la création d’emplois » sur le continent.

 Il évoque la création d’un million de nouveaux emplois et de générer 10 milliards de dollars de revenus supplémentaires pour l’Afrique pendant la même période. « Bien que je n’aie jamais rencontré ou parlé à aucun des lauréats, je suis convaincu, en raison de la rigueur des critères et du processus de sélection, que ces entrepreneurs représentent l’espoir d’un avenir meilleur pour l’Afrique », a déclaré Tony Elumelu.

Selon la fondation, 20 000 candidatures lui sont parvenues cette année. Originaires de toute l’Afrique, ces jeunes souhaitent entreprendre dans l’agriculture, l’éducation ou les nouvelles technologies. Les 1 000 retenus sont originaires de 52 pays (sur 54) mais les cinq origines principales sont le Nigeria, le Kenya, l’Ouganda, l’Afrique du sud et le Ghana. L’Afrique francophone place moins d’une centaine de ses ressortissants.

Le Ministre NAITE se veut un incubateur pour booster les entrepreneurs francophones, non seulement pour bénéficier de cet accompagnement mais aussi et surtout pour être compétitifs sur le marché Africain déjà très convoité. C’est pourquoi dans son discours, il déclare qu’il y a dans cette rencontre d’élites, deux types d’entrepreneurs : le premier est ceux qui ont bénéficié l’apport de la nature, ils ont su exploiter cette réalité pour se maintenir à un bon niveau et le second groupe est ceux qui, par leur courage et persévérance ont pu affronter toutes les difficultés pour réussir. L’objectif étant de mener sa vie de façon équilibrée et à changer positivement son monde.

Le ministre a remercié le milliardaire pour cette initiative qui est à encourager et à soutenir par les politiques de tous les pays du continent.

Cellule de Communication Ministère de la Jeunesse.

  mn1mn2mn3mn