Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLe Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes préside le Conseil d’Administration de l’Agence du Service Civique d’Actions pour le Développement (ASCAD)

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes préside le Conseil d’Administration de l’Agence du Service Civique d’Actions pour le Développement (ASCAD)

ascad photos

Palais de la Colombe, le 06 juillet 2018- Le Palais de la Colombe de Boulbinet a servi de cadre dans la matinée du vendredi 2018 à la tenue du Conseil d’Administration de l’Agence  du  Service Civique  d’Actions  pour le Développement sous la  présidence du M. Mouctar Diallo, Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Cette rencontre a connu la présence de Son Excellence Jean Marc Grosgurin Ambassadeur de la France en Guinée, du  représentant du Ministre de la défense, des partenaires et cadres des départements impliqués dans ce projet.

Dans son discours de circonstance, le Général de Brigade Amadou Doumbouya, Directeur Général de l’ASCAD après avoir souhaité la bienvenue aux membres du  Conseil d’Administration et du Comité de pilotage,  a mis l’accent sur les trois  événements qui ont marqué les six derniers mois d’activités notamment : le déménagement  du bureau de l’ASCAD dans les anciens locaux  du CNDD, l’ouverture d’un centre à vocation agro-pastorale à Kindia avec l’aide du PNUD, la création d’une filière super poids lourds avec RENAULT TRUCK-Guinée,TOTAL-Guinée, le Ministère des transports, l’armée financé par l’Union Européenne . Selon le Général Doumbouya, les études sont actuellement  menées la possibilité d’accroître l’ASCAD par un recrutement qui peut nous faire passer  de 400 à 700 jeunes par an. Il a aussi annoncé la mise en place d’un centre ASCAD  à Boké  et dans les capitales des  régions naturelles de la Guinée.

Après cette intervention, le Directeur Général Adjoint de l’ASCAD, Amadou Keita a dans sa communication,  rappelé les quatre objectifs de son service à savoir, poursuivre la mission dévolue par décret, garantir le taux  d’insertion des jeunes à 70%, préparer les modalités techniques et financières pour ouvrir l’ASCAD dans toutes les régions naturelles du pays et concrétiser le partenariat avec les Bailleurs. Il  a ensuite expliqué les différents axes stratégiques qui permettront de maintenir le taux de recrutement à 390 à 800.

L’Ambassadeur de France en Guinée a remercié le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, le coopérant français et les autres partenaires pour les résultats obtenus depuis le lancement de cette initiative présidentielle. Il a exprimé la volonté de l’Ambassade de France à améliorer ce projet en s’appuyant sur le concept : «  se former pour réussir » en diversifiant les partenariats. Cela en inculquant aux jeunes, le savoir faire professionnel et le savoir vivre citoyen.

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes après avoir félicité les responsables et partenaires de l’Agence du Service Civique d’Actions pour le Développement. Il a aussi insisté sur la nécessité d’outiller les jeunes et renforcer leurs capacités et faire d’eux de véritables acteurs de développement. Selon, M. Mouctar Diallo «  l’ASCAD qui est une  initiative présidentielle qui répond parfaitement à  l’amélioration des relations civilo-militaires ». Le Ministre a promis de planifier d’autres rencontres afin d’approfondir les réflexions. » Il s’est dit prêt à être le porte parole de l’ASCAD auprès du Gouvernement pour mobiliser plus de moyens pour que l’ASCAD puisse relever le défi.

Cellule de communication du MJEJ