Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE MINISTRE DE LA JEUNESSE A LA DECOUVERTE DE LA FERME ‘’ESPOIR JEUNES’’ A BAWA

LE MINISTRE DE LA JEUNESSE A LA DECOUVERTE DE LA FERME ‘’ESPOIR JEUNES’’ A BAWA

IMG_2769

Il vous souviendra que le Ministère de la Jeunesse en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) avait permis en 2017, de former 150 jeunes guinéens et les a regroupés en 21 groupements d’intérêt économique.

C’est dans cette dynamique que le Ministre de la Jeunesse M. Moustapha NAITE s’est rendu ce samedi 7 avril 2018 dans le district de BAWA, préfecture de Dubréka dans le cadre de la caravane de sensibilisation sur les dangers de la migration irrégulière à travers le projet d’auto-emploi des jeunes vulnérables dans les cinq communes de Conakry.

Outre le Ministre en charge de la jeunesse, cette caravane a regroupé la Cheffe de Mission de l’OIM, les autorités locales ainsi que les 150 jeunes bénéficiaires dudit projet.

L’objectif principal de cette caravane est d’amener les jeunes bénéficiaires du projet d’appui à l’auto-emploi des 150 jeunes vulnérables de Conakry, ainsi que des migrants retournés à connaitre les différentes opportunités/possibilités locales qui existent sur place à l’image de la ferme ‘’Espoir Jeunes de Bawa’’.

Après le discours de bienvenue des autorités locales, il est revenu au président de l’ONG « Partenariat des Jeunes pour le Développement Durable (PJDD) de remercier le Ministre de la Jeunesse et la Cheffe de mission de l’OIM pour cet appui permettant l’extension de sa structure.

Pour le président de l’ONG ‘’PJDD’’, le jeune Mamadou Maladho DIALLO, sa coopérative a déjà à son actif 65 hectares abritant diverses activités agro-pastorales. Cette structure ajoute-t-il, propose aux jeunes, associations et groupements de louer des espaces pour expérimenter leur envie de travailler la terre pour être riche. Elle reçoit régulièrement des jeunes pour leur expliquer leur méthode, et leur faire conseiller par un collège d’ingénieurs pour une meilleure réussite dans l’expérience.

Dans son intervention, la Cheffe de mission de l’OIM Mme N’Diaye Fatou Diallo a indiqué qu’à travers la vision de la ferme ‘’Espoir Jeunes’’ qui consiste à inviter chaque mois 150 jeunes pour leur présenter le modèle d’incubation (dans le court terme) et de mobiliser les ressources et techniques nécessaires contribuant à développer une industrie complète de la chaine de valeurs pour le développement de l’agrobusiness en Guinée, son Institution se voit présenter une opportunité d’intégration permettant de réinsérer des jeunes migrants retournés qui seront susceptibles à tenter l’expérience.

Poursuivant, elle a fait savoir qu’il sera également question de créer un cadre d’échanges et de partenariat entre les migrants retournés et les bénéficiaires du projet auto-emploi des jeunes et d’observer un exemple de réussite en Guinée notamment dans les communautés à la base. Aussi, d’informer les communautés sur les principaux avantages de l’agriculture et de faire un plaidoyer vers les autorités (Etat, PTF) sur la nécessité d’accompagner les jeunes à tous les niveaux de la chaine de valeurs de l’agrobusiness, conclut la Cheffe de mission.

Il est enfin revenu au Ministre de la Jeunesse de remercier au nom de M. le Président de la République, Professeur Alpha CONDE et du Gouvernement Guinéen, l’OIM pour tous les efforts déployés en ce qui concerne les questions de migrations dans notre pays.

Il a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’Insertion Socioéconomique des Jeunes (PNISEJ) élaboré par son Département.

Dans la même lancée, le Ministre NAITE a mis l’occasion à profit pour inviter les jeunes à sortir de la négativité et à croire en leur avenir. Il les a exhortés à faire une rétrospection et à aller vers l’auto emploi en vue de participer activement à la construction de la nation. Et de poursuivre : « Ce pays ne pourra jamais se développer sans que les hommes et les femmes ne se mettent pas au travail ».

Pour terminer, il a félicité le jeune entrepreneur, président de cette ONG avant d’inviter les autres jeunes à prendre l’exemple sur ce jeune modèle.