Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLA RUEE DES JEUNES VERS L’OR A BANORA, LE COUP DE CŒUR DU MINISTRE NAÏTE

LA RUEE DES JEUNES VERS L’OR A BANORA, LE COUP DE CŒUR DU MINISTRE NAÏTE

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune poursuit à l’intérieur du pays son périple qu’il a commencé depuis le dimanche dernier. Au compte de cette troisième étape qui l’a conduit à Dinguiraye, le ministre Moustpha Naïté a eu à communier avec les jeunes de la commune urbaine de Dinguiraye, du district de Magania et de la sous-préfecture de Banora.

En arrivant dans la soirée de ce mardi dans cette dernière localité qui connaît aujourd’hui une véritable ruée des jeunes vers l’or, le patron du département de la Jeunesse a eu à exprimer à la presse un état d’âme empreint à la fois d’une profonde affliction mais aussi de réconfort.

« En venant à Banora, j’avoue que j’ai eu un double sentiment. Celui d’une tristesse, d’une révolte interne et celui d’un réconfort. J’ai avant tout d’abord été saisi, à mon corps défendant, par un terrible sentiment de tristesse en y constatant le degré inquiétant d’anarchie qui caractérise l’exploitation artisanale de l’or et les effets néfastes que cela peut avoir sur l’environnement.
Puis, à rebours de ce premier sentiment, j’ai été aussi animé, en rentrant dans cette localité, par un sentiment de réconfort. Un réconfort qui vient ‘’démentir’’ la célèbre assertion fondée sur la trilogie selon laquelle : ‘’les jeunes veulent tout, tout de suite et sans effort’’, a affirmé Moustapha Naïté qui dit apprécier le courage et le dynamisme dont ont fait montre ces jeunes en dépit des énormes périls qu’ils courent pour leurs vies.

‘’En voyant ici des jeunes venus d’horizons différents, hyper motivés, travailler pour s’affranchir de toute dépendance et réaliser leur propre bonheur, cela prouve à suffisance le dynamisme et le courage de la jeunesse guinéenne.
En tant que gouvernant, cela nous interpelle. Je crois que c’est l’une des raisons pour lesquelles, le président de la République et son Premier ministre nous ont commandés de venir sur le terrain pour vivre et toucher du doigt ces réalités. Les doléances des jeunes ont été certes recueillies par nos différentes équipes qui ont sillonné toute la Guinée. Mais, être en contact direct avec les réalités quotidiennes de ces vaillants jeunes qui affrontent au péril de leurs vies la nature pour chercher et trouver ce métal jaune précieux, cela est touchant et interpellateur’’, s’est-il ému avant de déclarer :
« Face à toutes ces préoccupations, des réponses, à la demande expresse du chef de l’Etat, sont trouvées et d’autres sont en voie de l’être. Le président Alpha Condé, en visionnaire et conscient de la situation de la Guinée où de nombreux chantiers sont en train de pousser, a annoncé la construction des écoles régionales des arts et métiers afin d’améliorer l’employabilité des jeunes guinéens, les rendre compétitifs et faire relever avec succès le challenge dans les différents domaines d’activités socioprofessionnelles. Ce sont ces messages d’espoir et de vérité du Pr. Alpha Condé que nous sommes venus transmettre aux jeunes des localités visitées. Forcément, qu’il n’en déplaise aux détracteurs, la Guinée de demain aura nécessairement besoin d’ouvriers qualifiés pour réaliser son émergence tant attendue. C’est à cela que s’attèlent, tous les jours que Dieu fait, le président de la République et son Premier ministre Mamadi Youla. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle un investissement massif a été accordé ces dernières années aux secteurs de l’électricité et des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour qu’enfin, les zones rurales au même titre que les villes, puissent bénéficier de ces révolutions technologiques de notre monde moderne. »

Il faut rappeler que bien avant l’étape de Dinguiraye, le ministre Naïté et sa suite ont sillonné les localités de Dogomet, Arfamoussaya, Bissikirima, N’Dèma, la commune urbaine de Dabola au niveau la préfecture de Dabola.
Ce mercredi 6 avril, la délégation ministérielle a à son agenda des échanges avec les jeunes de Lèro, une localité aurifère qui abrite la base-vie de la Société Minière de Dinguiraye (SMD). Cette escale constitue la dernière d’une étape qui a traversé les CRD de Dialakoro, Sélouma, Kalinko…

aaa1aaa3Banora