Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE CHEF DE L’ETAT LANCE LE RAPPORT SUR L’ETAT DE LA POPULATION MONDIALE 2016

LE CHEF DE L’ETAT LANCE LE RAPPORT SUR L’ETAT DE LA POPULATION MONDIALE 2016

Le Gouvernement de la République de Guinée, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a organisé à l’instar du monde entier, le lancement du rapport sur l’état de la population Mondiale, édition 2016.

Cette année, eu égard à l’importance du thème pour la Guinée « nourrir la réflexion sur le plein développement du potentiel des jeunes filles de 10 ans », le lancement de ce rapport a eu lieu le jeudi 20 octobre 2016 à l’hôtel NOM, sous la présidence du Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE et du Directeur Régional de l’UNFPA, Monsieur Mabingue NGOM, avec la participation de plusieurs membres du Gouvernement Guinéen, des Ministres africains de la Jeunesse, des membres des corps diplomatiques, de hautes personnalités d’Institutions Internationales et des organisations de la société civile.

Dans son discours de bienvenue, Mme Makalé CAMARA, Ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger a remercié M. le Président de la République d’avoir rehaussé de sa présence pour le lancement du rapport sur l’état de la population Mondiale 2016. Après avoir donné quelques statistiques sur la situation des adolescentes, Mme le Ministre a invité les différents acteurs à investir dans cette couche vulnérable qui est un atout pour le développement.

 Il est revenu ensuite à Mme Séraphine WAKANA, Coordinatrice Résidente des agences su Système des Nations Unies de renouveler ses remerciements pour l’excellente coopération entre les autorités Guinéennes et l’ensemble des partenaires techniques et financiers. Elle a également interpellé les dirigeants du monde et les partenaires, à mettre l’accent sur les données essentielles au progrès durable pour permettre à cette frange importante de la population à réaliser son potentiel.

 Pour sa part, le Directeur Régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre a, au nom de son Institution, remercié le Chef de l’Etat pour avoir accepté la tenue de cet évènement en Guinée.  La  présence du Professeur Alpha CONDE à cette cérémonie ajoute-t-il, traduit la clairvoyance et la vision que celui-ci accorde à la problématique des enfants et des jeunes.

 Poursuivant, il a souligné que le rapport de 2016 examine les défis auxquels sont confrontés les filles âgées de 10 ans et leurs perspectives pour une vie meilleure d’ici 15 ans. « Le rapport sur la situation de dizaines de millions de femmes et de jeunes filles en âge de procréer, rendues vulnérables à cause des mariages et grossesses précoces, de la non scolarisation, des violences faites aux femmes et filles, des conflits armés, des crises sanitaires et des catastrophes naturelles » indique M. le NGOM.

 Il a par ailleurs indiqué que le monde compte aujourd’hui 1,8 milliard de jeunes de 10 à 24 ans et ce groupe de population connaît sa croissance la plus rapide dans les pays les plus pauvres. Au sein de ce groupe, se trouvent 600 millions d’adolescentes ayant des besoins spécifiques, des défis particuliers à relever et des aspirations qui leur sont propres, a précisé le Directeur Régional.

Pour terminer, il a réitéré l’engagement des agences du Système des Nations Unies à soutenir les adolescentes pour qu’elles atteignent leur potentiel et qu’elles participent au développement des Nations.

 Dans son intervention, le Professeur Alpha CONDE a d’abord remercié l’ensemble des partenaires bi et multilatéraux, particulièrement l’UNFPA, pour son soutien constant au gouvernement dans la prise en compte des questions de population aux plans économique et social. « Au-delà des acquis dont les jeunes filles guinéennes pourront profiter d’ici 2030, le gouvernement Guinéen, avec l’appui des partenaires, a toujours privilégié la recherche de la paix, condition sine qanun à tout développement durable », indique M. le Président de la République.

Dans le même ordre d’idées, il a fait savoir que l’élaboration du PNDES 2016-2020 qui fait une large place au développement inclusif du capital humain, met en exergue le Dividende démographique auquel notre pays s’y prépare. Cela suppose dit-t-il, plus d’investissements dans la planification, l’emploi des jeunes, une meilleure protection des adolescentes et la bonne gouvernance dans les prochaines années.

Avant de terminer son propos, il a rassuré les partenaires que son Gouvernement marque sa disponibilité à prendre en compte les considérations relatives aux recommandations de ce rapport.

Il faut noter que la modération de cette cérémonie de lancement officiel, qui est une première dans l’histoire de la Guinée, a été assurée par M. Moustapha NAITE, Ministre de la Jeunesse.

La cérémonie a pris fin par l’organisation d’un banquet à l’intention des invités.

Cellule de communication Jeunesse.

Art3Art1Art2AA