Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE CHEF DE CABINET DU MINISTERE DE LA JEUNESSE PRESIDE L’OUVERTURE DU FORUM SUR LA NON-VIOLENCE

LE CHEF DE CABINET DU MINISTERE DE LA JEUNESSE PRESIDE L’OUVERTURE DU FORUM SUR LA NON-VIOLENCE

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la non-violence, le Chef de Cabinet du Ministère de la Jeunesse M. Marcel Tamba Millimouno a procédé dans la soirée de ce vendredi 27 octobre 2017, à l’ouverture du ‘’Forum sur la non-violence’’ à la maison des jeunes de Bonfi Port, Commune de Matam, en présence du Directeur National Adjoint de la Jeunesse et des Activités Socioéducatives ainsi que de l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud en Guinée.

Cette activité organisée par l’ONG « Centre d’Appui Humanitaire », vise à éduquer et sensibiliser les élèves, enseignants, jeunes et femmes sur les comportements non violents et citoyens selon les idéaux et les enseignements du père fondateur MAHATMA GHANDI (1869-1948).

Pour le Coordinateur de l’ONG, Mohamed Lamine N’Deye SYLLA, cette initiative volontaire et citoyenne contribue non seulement à l’éducation de la jeunesse mais aussi à la promotion de la paix pour une Guinée émergente avec les jeunes.

Il a également remercié les autorités du département en charge des questions de jeunesse, d’honorer de leur présence pour présider cette cérémonie organisée par leur structure qui intervient dans les domaines de l’éducation, de l’intégration et de l’insertion socioéconomique des jeunes.

Dans son discours de circonstance, le Chef de Cabinet, a transmis aux organisateurs, les salutations et les messages de félicitation de M. le Ministre de la Jeunesse d’avoir pris l’initiative d’organiser ce forum sur un thème aussi important qu’est la non-violence.

Cet acte, poursuit-t-il, marque l’attachement de ces jeunes aux valeurs citoyennes de la République et également leur volonté à participer activement à la construction de la nation.

Et d’ajouter : « La paix ce n’est pas seulement l’absence de guerre, c’est aussi la lutte contre la pauvreté et l’injustice ».

Au nom de M. le Ministre, il a réaffirmé la volonté politique des autorités de son département à leur apporter le soutien institutionnel en vue de l’atteinte de leurs objectifs.

Comme le disait Nelson Mandela, je cite : « Vous obtiendrez plus dans ce monde avec le pardon qu’avec des actes de représailles ».