Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLancement du Projet "Travaux HIMO-pavage de chaussées et trottoirs ‘’

Lancement du Projet "Travaux HIMO-pavage de chaussées et trottoirs ‘’

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme intitulé ‘’Initiatives Présidentielles pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes ‘’, le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, M. Moustapha NAITE a animé ce mercredi, 21 mai 2014, une conférence de presse autour du projet « Pavage de chaussées et de trottoirs ». La salle de conférence dudit Ministère a servi de cadre à cette rencontre avec la presse publique et privée.

D’entrée de jeu, le Ministre NAITE a fait savoir que ce projet témoin fait partie des dix huit autres qui composent la feuille de route de son département. Il a saisi l’occasion pour dérouler les trois grands axes de la feuille de route à savoir : jeunesse et activité socio-éducative, l’employabilité des jeunes et le renforcement des capacités institutionnelles. Dans la même foulée, il a dégagé les trois types  d’emplois qui sont : emploi moderne,  emploi agricole et les entreprises familiales. Ce projet, objet de la conférence, vise à l’aménagement de 500.000 m² de pavés et favorise la création  de 1340 emplois directs, 1177 emplois indirects et 1000 jeunes  seront en situation d’apprentissage. Ces travaux HIMO (Haute Intensité de Main D’Œuvre) seront assurés par l’Agence Générale d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE) qui est le maitre d’ouvrage délégué.

Il faut rappeler que le coût total de réalisation de ces travaux est de 12 416 885 444 GNF dont 12 048 000 000 GNF seront supportés par le BND (Budget National de Développement). Cette phase pilote commencera au mois de juin prochain dans les communes de Kaloum et de Matoto.

Dans son intervention, la présidente du Conseil d’Administration (CA) de l’AGETIPE, Mme Mariama Déo BALDE a félicité le Ministre NAITE pour son courage et son leadership à mobiliser les ressources en faveur des jeunes. Selon elle, l’AGETIPE en tant que maître d’ouvrage délégué de l’Etat, doit prendre de grandes décisions et favoriser l’émergence de petites et moyennes entreprises.

Répondant à la question de savoir si les ressources humaines existent pour mener à bon port ce projet créateur d’emploi, M. NAITE a mentionné que les contacts sont déjà noués à plusieurs niveaux notamment à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, précisément au niveau du département Génie civil qui est doté d’un laboratoire de haute capacité pour les contrôles de résistance.

 

article3

article1 article2article4