Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLANCEMENT DU PROJET D’IMPLICATION DES JEUNES DANS LE CONTROLE DE LA PROPRETE ET DE LA SENSIBILISATION DES POPULATIONS DE LA VILLE DE CONAKRY

LANCEMENT DU PROJET D’IMPLICATION DES JEUNES DANS LE CONTROLE DE LA PROPRETE ET DE LA SENSIBILISATION DES POPULATIONS DE LA VILLE DE CONAKRY

Le gouvernement Guinéen a élaboré un programme transitoire d’assainissement de la capitale à travers les ministères de la Jeunesse, de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et le Gouvernorat de Conakry.

Il est prévu dans ce programme, l’implication des jeunes dans le maintien des zones où les dépôts d’ordures se font pour que ceux-ci puissent veiller à la propreté de ces endroits.

Ce projet sera mis en œuvre par le Ministère de la Jeunesse à travers l’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE) en partenariat avec l’ONG « Action Femmes et Développement ».

C’est dans ce cadre que Mr Moustapha NAITE, Ministre en charge de la jeunesse a procédé ce jeudi 31 mars 2016, au lancement officiel de ce projet en présence du Chef de Cabinet du Ministère de l’Administration du Territoire, du Gouverneur de la ville de Conakry et des jeunes recrutés dans la mise en œuvre de cette initiative interministérielle.

Dans son intervention, Mr Moustapha Kobélé KEITA, Conseiller juridique au MATD et également président du comité technique de gestion et reforme du secteur de déchets de la ville de Conakry a indiqué que ce projet vise à impliquer les jeunes dans l’assainissement à travers des actions de sensibilisation de la population et le contrôle de la propreté.

Pour sa part, le Général Maturin BANGOURA, Gouverneur de la ville de Conakry a rappelé que le problème d’assainissement doit être réglé avec le concours de tous les citoyens. Il a remercié le Ministère de la Jeunesse pour cet accompagnement avant d’annoncer que le premier samedi de chaque mois sera consacré à une vaste campagne d’assainissement.

Dans son propos, le Ministre NAITE a salué l’engagement de cette ONG féminine qui entend s’investir dans la propreté de la capitale Guinéenne. Il a fait savoir que ce sont 250 jeunes qui vont être impliqués dans cette phase pilote de 45 jours en vue de faire en sorte que les dépôts d’ordures se fassent dans l’ordre, la discipline et aux heures indiquées.

Poursuivant, il a souligné que ces jeunes se rendront dans les quartiers pour sensibiliser la population sur la gestion d’ordures en indiquant les différents points de dépôts identifiés à cet effet. Et de conclure : « Nous pensons qu’avec cette phase transitoire, les jeunes peuvent activement accompagner le processus en cours ».