Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilNon classéINAUGURATION SABOUTECH, PREMIER INCUBATEUR D’ACCOMPAGNEMENT D’ENTREPRISE DU GENRE EN GUINÉE

INAUGURATION SABOUTECH, PREMIER INCUBATEUR D’ACCOMPAGNEMENT D’ENTREPRISE DU GENRE EN GUINÉE

tech4

Monsieur Moustapha NAITE, Ministre de la Jeunesse et son homologue de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Porte-Parole du Gouvernement Monsieur Damantang Albert CAMARA ont présidé à la cérémonie inaugurale du premier incubateur d’emploi, SABOUTECH. Cette cérémonie s’est déroulée ce vendredi à la BlueZone de Dixinn en présence d’un parterre d’invités constitué de responsables d’entreprises publiques et privées, de l’ambassadeur de France et de particuliers.

Motivé par l’impérieuse nécessité de mettre en place un outil favorisant une meilleure émergence économique, le Président du Conseil d’Administration de SABOUTECH Monsieur Mohamed DIALLO a expliqué que l’investissement dans l’innovation représente un moteur de notre avenir économique et un contributeur décisif de la dynamique de création d’emploi en République de Guinée. A travers SabouTech dit-il, nous allons construire une nouvelle communauté pour permettre aux nouvelles entreprises de trouver les financements nécessaires à leur soutenabilité, et d’accéder au marché. Continuant sur sa lancée, Mohamed DIALLO a affirmé plus concrètement qu’ils proposent à travers l’incubateur des services d’hébergement, d’appui et de développement pour les personnes qui sont dans un processus de création d’entreprise ou qui possèdent déjà une entreprise dans les domaines des NTIC, des énergies renouvelables et de l’environnement. Ces entreprises sont ainsi exposées aux réalités de l’économie Guinéenne mais avec une dimension réduite conclut-il.

Succédant à Monsieur Mohamed DIALLO au pupitre, Mademoiselle Fatoumata GUIRASSY, Directrice Générale de SabouTech a placé l’évènement dans son contexte en le qualifiant de signe de l’entreprenariat et de l’innovation. Car selon elle, la Guinée a un besoin impérieux de développement dans tous les domaines : développement humain, développement économique, développement social. Pour ce faire, la classe moyenne joue un rôle économique et social déterminant puisqu’elle représente un moteur de croissance en stimulant la demande intérieure. Démontrant son argumentaire, Fatoumata Guirassy a soutenu que le seul moyen de construire cette classe moyenne, il faille mettre en place un tissu de PME formelles, nombreuses et innovantes. De ce fait, les PME contribueront à la réduction du chômage des jeunes, diplômés et non diplômés, au budget de l’Etat, à l’innovation, à dynamiser l’économie, tout en étant le meilleur vecteur de redistribution de la richesse créée, vecteur essentiel de stabilité politique et démocratique.

Pour faire pousser des PME, il faut un environnement, un écosystème, favorable ajoute-t-elle. Définissant l’écosystème favorable, elle dira que ce sont des outils de financement tant en dette qu’en capital qui manque dans notre pays. Mais aussi, des outils d’accompagnement comme des incubateurs, des accélérateurs, et Saboutech, en est un.

Avant de terminer, Fatoumata GUIRASSY a dressé les différentes missions de Saboutech qui se résument en trois points:

– Identifier et accompagner les jeunes entreprises dans les TIC, les énergies renouvelables, l’environnement dans les phases cruciales de leur développement ;

– A travers nos programmes, créer des leviers de dynamisation et de structuration de l’écosystème entrepreneurial ;

– Contribuer à l’effort de formation des jeunes pour augmenter leur employabilité.

Concluant sa démonstration par des chiffres, Fatoumata GUIRASSY a indiqué que l’accomplissement effectif de cette mission leur permettra à coût sûr, d’atteindre leurs ambitieux objectifs qui sont d’accompagner 100 porteurs de projets et 20 entreprises innovantes existantes dans les 5 prochaines années.

Se réjouissant de cette initiative qui emboite le pas à son département, Monsieur Moustapha NAITE, Ministre de la Jeunesse a souhaité que Saboutech devienne un point de passage obligé pour les Start-Up des jeunes guinéens porteurs de projets innovants dans les domaines des TIC, de l’énergie renouvelable et de l’environnement afin d’inventer leurs missions de demain. Pour Moustapha NAITE, l’espoir est permis pour l’émancipation des jeunes guinéens. Puis que selon lui, petit à petit, un écosystème se met en place pour les accompagner. En effet, avec les maisons des jeunes, les maisons de l’Emploi et des Compétences, le Fond National d’Insertion des Jeunes (FONIJ), des projets comme Booster les Compétences (BOCEJ), les espaces de Coworking dans les BluesZones et aujourd’hui SabouTech, ce sont des outils globaux d’orientation, de soutien, d’accompagnement et d’accélération au profit des jeunes qui prennent forme.

Pour réussir ce pari, Moustapha NAITE invite le Gouvernement à créer davantage de conditions et faciliter les investissements et partenariats pour la mise en place d’autres initiatives avec d’autres partenaires pour que beaucoup de lieux comme SabouTech puissent voir le jour et développer d’autres thématiques (des entreprises culturelles avec la mode, l’art, les industries créatives, la gestion d’artistes, de l’agriculture, du management sportif, de la médecine…).

Pour terminer, Moustapha NAITE a réitéré l’appui et l’implication totale de son Ministère et au-delà, l’ensemble du Gouvernement pour le développement et la croissance de SabouTech.

Représentant le Premier Ministre Chef du Gouvernement à cette cérémonie inaugurale, Monsieur Damantang Albert CAMARA Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a réaffirmé les mêmes soutiens du Gouvernement à l’endroit de SabouTech. Mettant l’accent sur la création et le développement des entreprises, Monsieur Damantang Albert CAMARA dira que dans tous les pays qui ont émergé, ce sont des entreprises qui ont porté la croissance. Parlant du contexte actuel de la Guinée après la crise sanitaire Ebola, il dira que le constat révèle un ralentissement des activités et la croissance peine à redécoller. Donc une telle initiative dans un tel contexte, est à saluer pour booster l’employabilité notamment dans le secteur privé.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée des locaux de SabouTech situé dans l’enceinte de la BlueZone de Dixinn.

La Cellule de Communication Jeunesse.

tech1tech3tech2tech4