Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESFONDS FIDUCIAIRE D’URGENCE: RÉUNION TECHNIQUE ENTRE DES CADRES DU MINISTÈRE ET LE CCI

FONDS FIDUCIAIRE D’URGENCE: RÉUNION TECHNIQUE ENTRE DES CADRES DU MINISTÈRE ET LE CCI

24254677_1711791678851272_467951721911254141_o

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’Insertion Socio-Economique des Jeunes (PNISEJ), le Gouvernement Guinéen et l’Union Européenne ont initié un projet dénommé « INTEGRAT » qui consiste à lutter contre les migrations irrégulières des jeunes.

Avant le démarrage effectif des activités de ce projet, le Ministère de la Jeunesse multiplie les rencontres avec les différentes agences d’exécution de l’Union Européenne.

Après la Coopération Technique Belge (CTB), c’est le tour du Centre de Commerce International (CCI) d’être reçu dans la soirée du mercredi 29 novembre 2017 par des techniciens du Département dans la salle de conférence du Ministère de la Jeunesse.

Cette rencontre présidée par le Secrétaire Général du Ministère de la Jeunesse M. Sidiki TOURE, a regroupé des cadres du Ministère de la Jeunesse, du Commerce et des experts du CCI autour de ce Fonds Fiduciaire d’urgence.

Les échanges ont porté essentiellement sur la définition d’une stratégie commune de mise en œuvre de cette initiative au bénéfice de la couche juvénile.

Au nom de M. le Ministre en mission, le Secrétaire Général a souhaité la bienvenue à la délégation avant d’exprimer la volonté de son Département à établir un partenariat fécond dans la mise en œuvre des différentes activités qui seront identifiées.

Pour la Cheffe de mission du CCI Mme Aissatou DIALLO, le mandat de son Institution est de donner des esquisses sur les activités qui seront développées avec le Ministère de la Jeunesse dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’INTEGRAT’’.

Elle a également indiqué que son Agence accompagne la compétitivité tout en appuyant les entreprises des jeunes en vue de leur permettre d’être autonomes. L’autre volet de cette mission ajoute–t-elle, est de connaitre le profil des jeunes par la définition d’un schéma structurel dans les zones de production.

Pour terminer, la Directrice Nationale de l’Insertion Socio-économique des Jeunes Mme Aminata KOUYATE a souligné l’importance d’une synergie et d’une cohérence dans la mise en œuvre de ce projet afin que les bénéficiaires ressentent un impact rapide et pérenne.