Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESFONDS FIDUCIAIRE D’URGENCE: ANNONCE IMPORTANTE DE M. LE MINISTRE DE LA JEUNESSE

FONDS FIDUCIAIRE D’URGENCE: ANNONCE IMPORTANTE DE M. LE MINISTRE DE LA JEUNESSE

21761828_1643652632331844_3961046527388223327_n

Le Programme National d’Insertion Socio-économique des Jeunes (PNISEJ) va enfin connaitre un début d’aboutissement avec la mobilisation de 65 Millions € avec l’Union Européenne.

En effet, ce mercredi 13 Décembre 2017 à Bruxelles, le Fonds Fiduciaire d’Urgence mis en place par l’Union Européenne a été validé pour un montant de 65 Millions € en faveur de la Guinée.

Plus d’un an après les consultations et échanges d’informations réguliers qui ont eu lieu entre l’Union Européenne et le Gouvernement guinéen à Conakry et à Bruxelles, dans le cadre du dialogue pour la préparation et le suivi des actions financées par ce Fonds, un Programme d’Appui à l’Intégration Socio-Economique des Jeunes (INTEGRA) a été également retenu.

Ce programme contribuera à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant le développement économique de la Guinée pour favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour. Essentiellement, il permettra de promouvoir des opportunités économiques et des emplois durables à destination des jeunes ; d’améliorer l’employabilité des jeunes grâce à la formation professionnelle ou de courte durée ; de soutenir le développement et le financement des entreprises et coopératives avec un potentiel entrepreneurial durable. Il sera exécuté dans les régions de la Basse Guinée (Conakry, Kindia, Forécariah et Boké), de la Moyenne Guinée (Mamou, Dalaba, Pita, Labé), de la Haute Guinée (Kankan, Siguiri, Mandiana) et de la Guinée Forestière (Kissidougou et Nzerékoré).

Les bénéficiaires directs de ce programme sont les Jeunes sans emploi ou en situation de sous-emploi ou sans formation professionnelle résidant en milieu rural et urbain, les Jeunes et élèves en fin de scolarité ou en rupture de scolarité, les migrants potentiels ou en situation de vulnérabilité, les jeunes entrepreneurs et opérateurs intermédiaires et financiers opérant déjà dans les filières ciblées ; les migrants de retour et les jeunes de la diaspora de retour en Guinée.
Ce programme sera mis en œuvre en gestion directe par l’Union Européenne et les partenaires identifiés notamment l’Agence Belge de Développement ou Coopération Technique Belge (CTB), la Coopération Technique Allemande (GIZ) et le Centre du Commerce International (CCI) en étroite coordination avec le Ministère de la Jeunesse, le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail (METFP-ET) et le Ministère du Commerce.

La mise en œuvre se fera sur une période de 4 ans. Un démarrage rapide des activités est prévu au début de l’année 2018.
Le Fonds Fiduciaire d’Urgence et son Programme d’Appui à l’Intégration Socio-Economique des Jeunes (INTEGRA) font entièrement corps au Programme National d’Insertion Socio-Economique des Jeunes (PNISEJ, 2016-2020) élaboré en collaboration avec 13 ministères sectoriels.