Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESECHANGES ENTRE CADRES DU MINISTERE DE LA JEUNESSE ET PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT AUTOUR DU PROJET INTEGRA

ECHANGES ENTRE CADRES DU MINISTERE DE LA JEUNESSE ET PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT AUTOUR DU PROJET INTEGRA

27973447_1803428859687553_8621751594119010540_n

Dans le cadre de la mise en œuvre efficace du projet INTEGRA FFU (Fonds Fiduciaire d’Urgence), le Ministère de la Jeunesse à travers ses services concernés à savoir la Direction Nationale de l’Insertion Socioéconomique des Jeunes (DNISEJ), l’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE) et le Fonds National pour l’Insertion des Jeunes (FONIJ), en collaboration avec ses partenaires entend agir de façon opérationnelle et détaillée sur le terrain avec ses différents services déconcentrés.

C’est dans cette optique que le Chef de Cabinet du Ministère de la Jeunesse M. Marcel Tamba MILLIMOUNO a conduit l’équipe du Ministère de la Jeunesse à la réunion d’échanges qui a eu lieu ce jeudi 22 février 2018 entre les différents acteurs dans les locaux de la délégation de l’Union Européenne.

Cette rencontre portant sur la composante ENABEL-Ministère de la Jeunesse du projet était essentiellement axée sur le renforcement de capacités des maillons de chaine de valeurs et a regroupé des représentants du Ministère de la Jeunesse et ceux ENABEL, PNUD, UNCDF ainsi que des experts de la délégation de l’Union Européenne.

Après le tour de table, il est revenu à la Directrice Nationale de l’Insertion Socioéconomique des Jeunes Mme Aminata KOUYATE, point focal du projet au Département, de procéder à la présentation des commentaires du Ministère de la Jeunesse et de faire le retour sur le cadre logique global et le plan d’action proposée par la CTB.

A ce niveau, elle a indiqué que l’objectif global du projet est de contribuer à la prévention et la limitation de la migration irrégulière, ainsi que de permettre la réintégration des migrants de retour et l’insertion socio professionnelle durable des jeunes guinéens afin de promouvoir le développement économique inclusif de la Guinée.

Poursuivant, elle a expliqué de manière opérationnelle et détaillée de l’implication du Ministère de la Jeunesse à travers ses structures centrales et déconcentrées dans la mise en œuvre du projet INTEGRA. Elle a entre autres parlé de l’identification des populations cibles des régions de départ par l’implication de 7020 jeunes leaders dans leurs communautés constitués en 468 plateformes dont 15 jeunes par plateforme et des 696 animateurs socio-éducatifs formés par le Ministère de la Jeunesse pour sensibiliser dans leurs localités.

Aussi, Mme la Directrice a parlé des emplois durables qui seront créés à travers le travail à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) contribuant à la mise en œuvre des plans de développement économique au niveau local et des opportunités d’emplois créées à travers le développement de l’entreprenariat et le renforcement de certaines chaines de valeurs porteuses.

Il faut noter que le coût global de ce projet est de 65 millions d’euros et s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme National d’Insertion Socio économique des Jeunes (PNISEJ) élaboré par le Ministère de la Jeunesse avec l’implication de treize départements ministériels.