Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESDES MACHINES POUR LA FABRICATION DES PAVES: LES JEUNES ENTREPRENEURS RENCONTRENT LE MINISTRE

DES MACHINES POUR LA FABRICATION DES PAVES: LES JEUNES ENTREPRENEURS RENCONTRENT LE MINISTRE

Le ministre de la jeunesse, Moustapha NAITE, entouré du Directeur Général du Fonds National pour l’Insertion des Jeunes (FONIJ), a rencontré ce mercredi 27 Avril 2016, les représentants de dix entreprises locales dans la salle de réunion, pour tenter de résoudre un objectif majeur : celui de la transformation du projet de fabrication des pavés en opportunités d’emplois pour les jeunes.

Aussitôt rentré à Conakry, après sa tournée- marathon en Haute Guinée, le ministre NAITE a pris langue avec ces jeunes, pour expliquer l’état d’avancement dudit projet, finaliser les négociations concernant la fabrication des pavés et recueillir leurs craintes.

Dans ce projet, trois acteurs clés sont en jeu. D’abord, le groupe Bolloré, qui fournit huit machines de fabrication des pavés au ministère de la jeunesse à travers le FONIJ qui alloue les  budgets à l’intention des dix entreprises locales et une entreprise spécialisée qui se chargera de la formation technique de pavés.

Pour le ministre de la jeunesse, ces machines seront données dans le cadre d’un crédit-bail. La formation qui va suivre vous permettra d’avoir les techniques de fabrique, de pose et de commercialisation des pavés.

Selon Mr Ousmane TOURE ces dix entreprises, étant la première cohorte bénéficieront de l’accompagnement du département, pour leur permettre d’être de démarrer et de décrocher le premier marché. Il les a appelé à l’esprit de responsabilité, d’entreprise, de prendre des risques, foncer et ne pas s’asseoir, ni attendre.

Présent à la rencontre, Mohamed Lamine TOURE, Directeur Général de l’AGETIPE, a aussi expliqué aux jeunes entrepreneurs en face ce qu’est la technique de pavage est un marché en pleine croissance aujourd’hui dans les pays comme la Guinée. Il faut essayer de saisir donc cette opportunité pour relever ce défis au lieu de faire comme certains, qui font naître un projet, mais finissent par l’abandonner.

Comme on le voit, si ce projet prend effectivement forme, le ministère de la jeunesse aurait atteint un quadruple objectif : le chômage en faisant occuper les jeunes par les Travaux à Haute Intensité de Mains d’œuvre (HIMO), lutter contre la pauvreté, générer des revenus aux ménages et contribuer à l’embellissement de Conakry.

La première retombée de cette initiative est que le ministère chargé du tourisme pourrait mieux vendre, en ce moment, la destination Conakry, autrefois appelée la perle de l’Afrique de l’Ouest, aux touristes étrangers.

art1art3art2art4