Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESDÉMARRAGE : POURSUITE DES ACTIVITÉS DE SUIVIS DU PROJET

DÉMARRAGE : POURSUITE DES ACTIVITÉS DE SUIVIS DU PROJET

Ce vendredi 13 Août 2017, une équipe mixte FONIJ/AFRILAND FIRST BANK a effectué dans la préfecture de Coyah un suivi des jeunes bénéficiaires du projet DEMARRAGE.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la poursuite des activités de suivi et d’évaluation des projets.

A KAKOULIMAYA, le Groupe d’Aide aux Femmes et aux Jeunes de Guinée a investi de la culture maraichère.

Les petits piments, l’aubergine, la tomate et des pastèques. Pour le promoteur Amadou TOURE, ce projet a permis d’employer plus de 6 jeunes à plein temps et 4 en temps partiels. La faiblesse du montant ne m’a permis de mettre en valeur qu’un seul hectare que je compte augmenter au fil du temps. Aujourd’hui mon défit aujourd’hui est de couvrir un domaine de 3ha qu’il a acquis, par l’extension de ses activités avec une ouverture d’une ferme de 1 000 poules pondeuses.

Au nom de l’équipe de suivi, le responsable de l’investissement d’AFRILAND FIRST BANK s’est réjoui du niveau d’évolution des activités de ce groupement, car selon lui, si on fait le parallèle avec des entreprises qui ont perçu des montants plus considérables, on peut déduire le sérieux et l’engagement de ce groupement. Au compte des recommandations  il serait important de prendre en compte des activités d’arrosages et de sécurité des plantes pour minimiser les pertes.

Ansoumane SYLLA, promoteur à Bentourayah d’une ferme avicole de 2 000 poules pondeuses a accueilli l’équipe dans le hangar dédié à recevoir les 1 000 poussins en provenance de la Belgique. A ce niveau, les investissements sont des infrastructures et équipements pour une ferme moderne. Le constat général révèle que des travaux de construction d’un magasin, de la rénovation d’un des hangars et la commande de la nourriture ont accusé des retards.

Pour ce qui est de la gestion de l’entreprise en tant que telle, des recommandations vont dans le sens de la mise en place d’un directoire et d’une comptabilité saine pour maitriser les flux de dépenses.

Il faut se dire que le pourcentage d’évolution de ces deux entreprises est à un niveau appréciable et l’équipe du FONIJ promet de coacher ces jeunes entreprises pour prévenir certaines fausses notes dans la réalisation de leurs différentes activités.

IMG_6940-450x300IMG_6892-450x30020170121_125620-150x150@2x