Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESCINQUIEME COMITE D’ORIENTATION STRATEGIQUE DU PROJET BOOSTER LES COMPETENCES POUR L’EMPLOYABILITE DES JEUNES (BOCEJ)

CINQUIEME COMITE D’ORIENTATION STRATEGIQUE DU PROJET BOOSTER LES COMPETENCES POUR L’EMPLOYABILITE DES JEUNES (BOCEJ)

19885819_1011566722279048_1358778787_o

Le mercredi 12 juillet 2017, s’est tenu le cinquième Comité d’Orientation Stratégique (COS) du projet BOCEJ dans la salle de conférence du Ministère de la Jeunesse.

C’est le Ministre de la Jeunesse M. Moustapha NAITE, Président du COS qui a présidé ce comité en présence de ses homologues de l’industrie et des PME, de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail ainsi que des représentants d’autres départements ministériels et du secteur privé, tous membres du COS.

D’entrée de jeu, le gestionnaire du projet BOCEJ M. Thierno Iliassa BALDE a procédé à la présentation du document faisant le point sur l’état d’avancement des activités réalisées pendant la période de décembre 2016 à juin 2017 au compte de la mise en œuvre dudit projet.

D’une manière générale, le gestionnaire a souligné que pendant cette période, le Secrétariat Exécutif s’est occupé de la gestion et du suivi régulier des aspects techniques et fiduciaires du projet en s’assurant que les modalités de gestion budgétaire, de passation des marchés, de gestion comptable, d’audit et de reporting sont conformes aux procédures convenues.

Dans la même lancée, il a rappelé que son équipe a fourni au COS et à la banque Mondiale toutes les informations nécessaires sur la performance et le suivi du projet. Il a été aussi question, poursuit-t-il, de développer la mise en place du mécanisme de Communication ainsi que sa mise en œuvre au niveau des différentes composantes du projet.

Dans son intervention, le Ministre de la Jeunesse s’est réjoui des avancées significatives enregistrées par l’unité de gestion du projet à travers la mise en œuvre des activités planifiées durant la période. Il les a exhortés à plus de courage, d’encagement et surtout de travailler en synergie en vue d’atteindre les résultats escomptés.

Il a également invité l’unité de gestion du projet à étoffer le nombre de bénéficiaires par la sensibilisation du secteur privé surtout le secteur informel notamment à l’intérieur du pays pour accompagner le projet afin de favoriser l’insertion des jeunes à travers des stages.

A noter que sur le plan institutionnel, le projet est placé sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et géré par un Secrétariat exécutif autonome, sous la direction d’un comité d’orientation stratégique présidé par le Ministre de la Jeunesse. Ce comité est composé de la Primature, des ministères de de la Jeunesse, de l’Industrie et des PME, de la Coopération Internationale, de l’Enseignement Technique, de l’Enseignement Supérieur, de l’Economie et Finances ainsi que des représentants du secteur privé.

A rappeler que ce projet est financé par la Banque Mondiale à hauteur de vingt millions de dollars USD et comprend trois composantes à savoir : Fonds compétitif pour les compétences et l’employabilité ; Programme éducation à  l’emploi ; l’Appui institutionnel et cadre réglementaire.