Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITES (Page 70)

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, M. Moustapha NAITE  a reçu très tôt ce matin en audience une délégation de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Conduite par Monsieur Kabla AMIHERE,  représentant résident de l’institution, la délégation de l’OIM s’est entretenue avec  Monsieur le Ministre autour du  projet intitulé « Développement de la micro entreprise  en faveur des jeunes diplômés sans emploi de Guinée ».  

Sur instruction de Monsieur le Ministre Moustapha NAÏTE, une mission du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes conduite par la Direction Nationale des Infrastructures et Equipements s’est rendue ce matin sur les chantiers des maisons des jeunes de Taouyah, Kaporo et de Nongo pour constater l’état d’avancement des travaux de construction relancés le mois de janvier dernier.

Dans le cadre de son programme de prise de contact avec le personnel de son département, le Ministre Naïté a rencontré respectivement le mardi 11 et mercredi 12 Mars 2014, les chefs de section, puis les chargés d’études pour partager les informations sur la feuille de route élaborée au cours de la retraite de Kamsar et de dégager les grandes orientations du ministère conformément à la lettre de mission adressée par le Président de la République a travers le Premier Ministre Chef du Gouvernement.

Moustapha Naïté, le nouveau ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes, ne veut pas de pilotage à vue comme cela a été la marque de fabrique des gouvernements Saïd Fofana depuis trois ans.

Il veut tracer son sillon, sa voie, marquer ainsi sa différence. Ce n’est pas très habituel de voir un ministre initier et organiser une retraite pour fixer le cap des objectifs à atteindre. C’est aussi tout de même, le très goinfre Naïté des TIC, allez comprendre qu’il ne pouvait en être autrement. Aussitôt installé, il prend ainsi le taureau par les cornes. A partir de ce jeudi jusqu’au dimanche 02 février, lui et ses cadres, une vingtaine, des experts, les meilleurs sur des questions de jeunesse et d’emplois jeunes, entre autre le malien Salia Doumbouya et Alpha Bacar de Jatropha se retirent à Kamsar, pour élaborer une feuille de route assortie d’un chronogramme d’exécution des tâches.

Il s’agira de faire un état des lieux, poser un diagnostic sans complaisance de la problématique de l’emploi jeunes, prendre la mesure des défis, fixer les objectifs à court et moyen terme et définir les stratégies de mobilisation des ressources devant permettre d’atteindre les résultats escomptés.

Moustapha Naité est très pénétré du fait que compte tenu de tout, son parcours, sa vision, son expertise dans le domaine, qu’il porte désormais sur ses frêles épaules, les espoirs de toute une jeunesse en mal de repères. Les attentes sont grandes, très grandes.

A l’heure du bilan, on saura s’il aura réussi à répondre à celles-ci.

Aboubacar Diallo.

Ce mardi 25 février, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune, Moustapha Naïté, accompagné de ses principaux collaborateurs et des représentants de l’entreprise THM (The House Mining), a visité trois des onze chantiers de construction des maisons des jeunes à Conakry (Nongo, Kaporo, Taouyah). Des chantiers dont les travaux viennent d’être relancés, pour le plus grand bonheur de la jeunesse de la capitale.

Après 9 mois d’arrêt, les travaux des 11 chantiers des maisons des jeunes de Conakry ont effectivement repris ce mardi 25 février. C’est le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, Moustapha Naïté qui, accompagné des membres de son cabinet, a supervisé en personne les travaux de redémarrage de ces dits chantiers, a constaté Guinéenews.

C’est avec un sentiment empreint à la fois de soulagement et d’espérance que le ministre de  la Jeunesse et de l’Emploi Jeune a donné le coup d’envoi de la reprise des travaux de construction de ces maisons des Jeunes. Ce déblocage est le fruit d’âpres négociations intervenues ces derniers jours entre le ministère de la Jeunesse et (The House Mining), l’entreprise adjudicataire de ce marché.

Satisfait de voir enfin ces travaux reprendre, le ministre Naïté n’a pas manqué de louer l’attitude de l’entreprise THM qui a accepté volontiers le préfinancement de l’ensemble de ces chantiers sur fonds propres.

Elle a démarré, a-t-il expliqué, les travaux depuis le 12 novembre 2012. De cette date jusqu’aujourd’hui, elle n’a reçu aucun centime de la part de l’Etat comme avance.

C’est une très bonne chose que TMH ait accepté après discussions de reprendre les travaux, une reprise que Moustapha Naïté assimile à un départ dans le partenariat entre son ministère et cette entreprise pour laquelle il entend tout mettre en œuvre pour le paiement effectif de ses prestations réalisées.

Juridiquement, ce nouvel engagement est consigné dans un avenant qui vient d’être signé par les deux parties et qui prévoit la reprise des travaux à partir de ce 25 février sur les chantiers des Maisons des jeunes de Kaporo, Nongo et Taouyah et leur livraison dans 60 jours suivants.

De l’autre côté, c’est la même volonté qui résonne à l’entreprise TMH qui, par la voix de son Responsable Frédéric Bouzigues, s’engage à livrer ces maisons des jeunes à la date prévue et selon les termes du contrat.

Pour Frédéric Bouzigues, il y a une urgence à mettre en place des structures telles que les maisons des jeunes qui existent dans beaucoup de pays et qui malheureusement, n’ont pas pu voir le jour à temps en Guinée.

‘’Aujourd’hui, nous avons repris nos bâtons de pèlerin et on repart à la reconquête de ces maisons des jeunes. Je pense que tout est réuni pour reprendre ces travaux’’, a-t-il confié.

Faut-il noter que la reprise de ces chantiers des maisons des jeunes dont les travaux étaient gelés depuis près de 10 mois, suscite aujourd’hui un immense espoir auprès des jeunes qui représentent près de 65 pour cent de la population.