Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESBiographie du Ministre

Biographie du Ministre

Consultant et Enseignant en Droit à l’Université, Mamadou Mouctar Diallo est né en 1975 à Dakar. Il est le Président Fondateur du parti NFD (Nouvelles Forces Démocratiques). Mouctar est actuellement  Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes et fut  Ministre de l’élevage dans le  Gouvernement de transition en 2010 et député à l’Assemblée Nationale de Guinée. Il est détenteur d’une maîtrise en Droit.

 Le Président des NFD a une longue expérience du militantisme social et politique. Très jeune, il a commencé à participer au combat pour l’ouverture démocratique en Guinée au début des années 90 à travers la première grève des étudiants pour la défense des droits de l’Homme.

A son retour à Dakar en 1997 après l’obtention des deux Bacs en Guinée, Mouctar Diallo s’engage dans le militantisme syndical et politique. Il est Président de l’Amicale des Etudiants de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques, membre du Conseil de Faculté et membre de l’UED (Union des Etudiants de Dakar) qui est la structure centrale du mouvement des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avec ses camarades Aliou Sow, Mohamed Lamine Keita, tous deux anciens Ministres du Sénégal.

Il rentre en Guinée en 2003 et crée une Organisation Non Gouvernementale dénommée JOG (Jeunesse Optimiste Guinéenne). Avec  cette ONG, Mouctar participe à la création du premier réseau d’associations de jeunes en Guinée, le Réseau Afrique Jeunesse de Guinée (RAJGUI). Sur la même lancée en 2007, il est le Coordinateur du Forum des Jeunes de la Société Civile Guinéenne. A ce titre, il coordonne l’ensemble des actions des jeunes lors des événements douloureux de janvier et février 2007 en termes de sensibilisation, de mobilisation et de manifestation de rue pour réclamer le changement. Plus tard, il quitte volontairement la société civile pour se lancer en politique à travers la création du mouvement NAM « Nous Aussi Maintenant pour les jeunes aux         pouvoirs », qu’il  transforme en parti politique NFD en 2008 avec des citoyens majoritairement jeunes venus de tous les horizons et de toutes les communautés de la Guinée.

Depuis qu’il est président des NFD, ce Parti a efficacement contribué au processus de changement. Mouctar est toujours resté à l’avant-garde du combat pour la démocratie et l’Etat de droit en Guinée. A l’instar des grands leaders guinéens, il s’est personnellement investi dans la gestion de la transition qui s’est ouverte en décembre 2008 au décès du Président Lansana Conté. Malgré son jeune âge, 35 ans à cette époque, soit le plus jeune du groupe, l’actuel Ministre de la Jeunesse s’est impliqué dans toutes les étapes des négociations de cette transition. D’Abuja 1 à Ouagadougou 2 en passant par Abuja 2, ou encore Ouagadougou 1, et les différentes rencontres avec le Groupe International de Contact sur la Guinée, le jeune leader guinéen était toujours présent.

Grâce à son combat,  son Parti est  représenté dans tous les organes de la transition au même niveau et de façon égale que les  grands partis comme le RPG de Alpha Condé, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo ou encore  l’UFR de Sidya Touré. En effet, le parti NFD a participé au gouvernement de la transition et au Conseil National de la Transition (CNT) au  même titre que les autres Partis membres  du Forum des forces vives de Guinée. Cette formation politique a actuellement son représentant  parmi les dix (10) commissaires   de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Actuellement  Mouctar se prépare à engager la jeunesse dans sa lutte contre le chômage,  la délinquance, l’insalubrité et tous les fléaux qui freinent de leur émancipation.

L’actuel Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes,  rêve d’une  jeunesse  au-delà de toute forme  d’appartenance identitaire et politique et surtout une jeunesse unie et partageant les mots de la paix, du travail, de la justice et de la solidarité.

La cellule de communication MJEJ