Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESABIDJAN : PANEL DE HAUT NIVEAU « Investir dans la création d’emplois pour les jeunes »

ABIDJAN : PANEL DE HAUT NIVEAU « Investir dans la création d’emplois pour les jeunes »

IMG_0034

C’est sous la présidence de Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, vice-président  de la Cote d’ivoire que le 6ème FORUM DES AFFAIRES Union Européenne-Union Africaine a été lancé ce Lundi 27 Novembre 2017 dans la salle FRANÇOIS LOUGAN du palais de la culture d’Abidjan.

Au nom de la Guinée et pour parler de ce thème aussi important que la question de créations d’emplois des jeunes, le Ministre de la jeunesse M. Moustapha NAITE était en compagnie de ses homologues des autres délégations.

Ainsi, ce groupe de haut niveau a abordé comme vous le savez, l’un des défis et opportunités les plus importants d’aujourd’hui : Investir dans la création d’emplois pour les jeunes.

La session s’est concentrée sur ce qui peut être réalisé en collaboration entre grands et petits acteurs sur les deux continents y compris au moyen d’approches innovantes de l’entrepreneuriat, du développement et de l’adéquation des compétences, surtout parmi les jeunes et les femmes, pour créer des emplois satisfaisants en tant que vecteur de croissance économique.

Dans la foulée, le Ministre NAITE s’est saisi de l’occasion pour s’exprimer sur les enjeux du sommet, les attentes du gouvernement Guinéen, de sa jeunesse et de la question de la migration irrégulière.

Parlant justement de la migration, le ministre Naite estime que c’est un acte condamnable et condamné par tous. Mais il ne faut rester là uniquement à blâmer les jeunes, il faut partager les responsabilités ou chacun de nous se retrouvent. Il y’a la part de responsabilité de nos Etats, qu’il faut assumer. Poursuivant, le ministre revient sur le poids démographique du continent : « chaque année, c’est plus de 12 millions de jeunes qui entrent dans le marché de l’emploi. Il faut donc pouvoir créer des conditions les meilleurs pour avoir un climat d’affaire propice pour que le secteur privé, principal pourvoyeur d’emplois, de donner plus de chance à nos jeunes, et que les entrepreneurs puissent aussi être en main de travailler ». C’est donc ces conditions qui sont en train d’être discutés avec les partenaires Européens qui ont aussi des responsabilités naturellement dans cette crise que les jeunes africains subissent en Libye.

Sur la question d’opportunités ou de secteur porteurs, le ministre à spécifiquement cité l’agriculture fortement recommandé lors de ce forum. Ceci dit, le transfert de compétences est indispensable pour réussir à développer une agriculture moderne, souligne-t-il.

Autres sujets débattus par monsieur NAITE, sont les potentialités dont dispose la Guinée. Prenant exemple sur le domaine minier : « Notre pays à d’énormes potentialités et ce potentiel est en train de se révéler au monde entier. Il suffit d’aller dans les zones minières pour constater le dynamisme et l’accélération de notre économie.»

Dans le domaine de la formation, le ministre met l’accent sur la volonté du chef de l’Etat, Président en exercice de l’union africaine de voir une jeunesse compétitive et apte à répondre au marché de l’emploi. En exemple, il cite la construction des Ecoles des Arts de métiers, les reformes au niveau de l’enseignement primaire, secondaire et universitaire.

Pour finir, le ministre salut ici et remercie le Pr Alpha CONDE pour les multiples efforts en faveur de la jeunesse et demande aux jeunes de croire en l’avenir de la Guinée, comme c’est le cas de tous nos partenaires comme le Fonds fiduciaire d’urgence avec un financement obtenu à 57%.