Email : info@jeunesse.gov.gn
AccueilACTUALITESLE MINISTRE NAITE SUR LES CHANTIERS DU PROJET PAVAGE DES RUES ET CHAUSSÉES.

LE MINISTRE NAITE SUR LES CHANTIERS DU PROJET PAVAGE DES RUES ET CHAUSSÉES.

Comme annoncé dans nos précédents articles, le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mr Moustapha NAITE en compagnie de son Directeur Général de l’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE), s’est rendu ce jeudi 22 octobre 2015, successivement sur les chantiers de Téménétaye, Sans Fil et Matoto.
L’objectif est de s’enquérir sur le niveau d’avancement de ces travaux de Haute Intensité de Main d’Oeuvre qui est une initiative de Mr le Président de la République, Professeur Alpha CONDE.
A Téménétaye, première étape de la visite, les travaux sont exécutés à hauteur de 95 pour cent selon Mr TOURE Fakémo, de l’entreprise ECOA. La longueur de cet ouvrage est de 120 mètres pour une largeur de 7 mètres. La mission s’est ensuite rendue à Sans Fil, où le coordinateur des travaux Mr DIALLO Chérif de l’entreprise ECTT, nous a fait savoir que l’exécution des travaux est à plus de 90 pour cent pour une longueur de 120 mètres et une largeur de 7, 5 mètres. La dernière étape de la visite fut le chantier du quartier Simbaya 2 sis dans la commune de Matoto dont l’évolution des travaux est de 60 pour cent d’après Mr BILIVOGUI Bongo de l’entreprise EGTC. C’est le plus long parmi les quatre chantiers ouverts à Conakry dont trois dans la commune de Kaloum et un dans la commune de Matoto. La longueur de ce chantier est de 760 mètres et la largeur mesure 17 mètres.
Très satisfait de l’évolution des travaux sur le terrain, Mr le Ministre a apprécié la qualité du travail, la méthode et l’option suivie par le maître d’ouvrage car dit-il, ces travaux de Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO) favorisent l’emploi des jeunes. Il a indiqué que la volonté du Chef de l’Etat est de faire en sorte que nos rues soient pavées et qu’à travers ce projet pilote, qu’on puisse embaucher beaucoup de jeunes qui pourront avoir des opportunités d’emplois.
Et d’ajouter : « L’objectif est d’achever très rapidement ces chantiers afin d’ouvrir d’autres dans la capitale Conakry et dans les capitales régionales ». Dans le même ordre d’idées, le Chef du département a souligné que plus de 2 400 jeunes ont travaillé depuis le lancement des travaux et que le coût global du projet s’élève à plus de 9 milliards de Francs Guinéens entièrement financé par le Budget National de Développement (BND).

art1 art2 art3 art4